L’écheance

ALIV

Chacun de nous le connait,
Celui qui regarde sans voir,
Je lui montre ou je vais,
Lui cherche à ne pas croire.

Il n’y a de stratégie,
Que celle de l’envie,
De laisser traîner,
Encore,
Encore donner.

Il n’y a de point de vue,
Juste le temps qui prend sa part,
Formant sa nouvelle recrue,
Voilà tout son art.

Regarde, attend,
Au fond lui aussi veut voir,
Comprendre le sentiment,
Offre ton savoir.

Chacun de nous le connait,
Mais ne montrons patience,
Si sa place tu avais,
Tu connaîtrais l’échéance.

View original post